12/10/2017

Barbara, de la chanteuse de cabaret à l’artiste de légende, en coffret DVD 

De ses premiers cabarets à ses concerts mythiques des années 80, retour inédit sur le parcours d’une chanteuse devenue légendaire. Ce double DVD, édité par l’Ina à l’occasion de l’exposition à la Philharmonie de Paris, propose une anthologie audiovisuelle et deux documentaires exceptionnels sur l’une des plus grandes figures de la chanson française.

A découvrir le 16 octobre 

« BARBARA, DE LA CHANTEUSE DE CABARET À L’ARTISTE DE LÉGENDE »

> De la chanteuse de cabaret à l’artiste de légende (1954-1990)
Images d’archives et moments forts de télévision, c’est avec ce florilège de séquences de 2h12 que Clémentine Deroudille, commissaire de l’exposition à la Philharmonie de Paris, nous fait découvrir Barbara fascinante et résolument libre.

> Barbara ou ma plus belle histoire d’amour de Gérard Vergez – 1973
Portrait sur le vif d’une Barbara en tournée, drôle, vivante, et facétieuse.
Ce documentaire inédit depuis sa diffusion en 1973 a été restauré en HD par l’Ina.

> Barbara, chansons pour une absente de Cyril Leuthy – 2017

Animation et création graphique : Sébastien Laudenbach (production déléguée Ina en co-production avec Arte France et Miyu productions).
Portrait poignant au travers d’archives inédites et de séquences d’animation, en avant-première.

Durée DVD 1 : 2h58
Durée DVD 2 : 1h02
Livret de 16 pages : Barbara et la télévision      

>> Disponible dès le 16 octobre sur boutique.ina.fr
>> Disponible le 7 novembre dans les points de vente habituels
>> Prix public conseillé : 24,95 €
>> À l’occasion de l’exposition, les plus beaux programmes concernant Barbara feront également l’objet d’une mise en avant sur Ina premium, l’offre de vidéo par abonnement de l’Ina.

L’Ina édite également un vinyle en édition limitée des « Premiers Micros » d’une sélection de chansons de Barbara. Disponible dès maintenant en pré-achat sur le site internet de Diggers Factory : http://www.diggersfactory.com/

Du 11 novembre 2017 au 10 janvier 2018, l’Ina fait revivre Barbara avec son exposition « Barbara, du bout des lèvres, avec la complicité de Mathieu Amalric » sur les grilles du Palais Brongniart.