07/11/2016

Attentats du 13 novembre : l’Ina dresse un bilan du traitement médiatique des événements par les chaînes de télévision historiques

Menée sur la semaine qui a suivi les événements, l’étude publiée par InaGlobal comptabilise la part d’antenne accordée aux attentats en fonction des genres de programmes et des bouleversements de grilles opérés par les chaînes hertziennes historiques (TF1, France 2, France 3, France 5, Canal+, M6 et Arte) pour couvrir au plus près les événements, le profil des personnalités invitées sur les plateaux pour parler des attaques terroristes ainsi que le type de traitement journalistique adopté. 

Elle fait apparaître une couverture médiatique exceptionnelle et immédiate des évènements.

>> 14% du temps d’antenne consacré aux attentats
Entre le samedi 14 et le vendredi 20 novembre 2015, les chaînes historiques ont programmé au total 163 heures de programmes consacrés aux événements. Toutes chaînes confondues, les programmes dédiés aux attaques de Paris représentent en moyenne 14% de la durée d’antenne totale des chaînes sur la semaine du 14/11 au 20/11. Les attentats représentent plus d’un quart (27%) du volume de grille de France 2 sur la période, 17% de celui de TF1 tandis que les autres chaînes y consacrent en moyenne entre 10% et 15% de leur temps d’antenne. En proportion, Arte est la chaîne qui en parle le moins sur la période considérée, avec 4% de son volume de diffusion.

>> 46 heures d’éditions spéciales sur la semaine post-attentats
En termes de genres télévisuels et avec à 53% de reportages, c’est le JT qui a le plus relayé les attentats (57h au total toutes chaînes confondues). Sont en tête Le 12:45 (près de 9h) et Le 20 heures de France 2 (8h24). Le Grand Journal arrive en troisième position, avec 8h18 consacrées aux attentats. Néanmoins, la plupart des chaînes (à l’exception de France 5, M6 et Arte) ont bouleversé leurs grilles en diffusant des émissions spéciales d’information sur les attaques terroristes à la place de leurs programmes habituels (soit 46 heures). Le magazine est le genre qui a le plus traité des attentats de Paris (31 heures au total sur la semaine contre 21h pour les talk-shows). Presque tous les programmes consacrés aux événements ont vus leur durée unitaire passer de 60 min en moyenne, à plusieurs heures parfois en fonction de l’actualité.

>> Des centaines d’intervenants pour analyser l’événement
Les chaînes hertziennes historiques ont convié sur leurs antennes de nombreuses personnalités et spécialistes pour réagir sur l’actualité et tenter de décrypter les événements. France 2 est celle qui en a invité le plus grand nombre (278 sur la période), contre 196 invités sur TF1. En dehors des personnalités politiques (François Hollande et Bernard Cazeneuve), la personnalité la plus présente sur les chaînes généralistes est François Molins, magistrat et procureur de la République de Paris, qui comptabilise en tout 31 passages sur la semaine d’étude.

Etude complète à lire sur www.inaglobal.fr 

À propos de cette étude
Les résultats publiés dans le cadre de cette étude ont été obtenus à partir des bases de données de la télévision constituées par l’Ina dans le cadre de sa mission de dépôt légal. La classification des invités selon leur profession s’est appuyée sur l’analyse du thésaurus Ina.