23/05/2016

Cinema Novo Eryk Rocha (Brésil) L’Oeil d’or – Le Prix du documentaire Cannes 2016

« Cinéma, cinéma, le sujet c’est le cinéma. Sans défi, pas de documentaire. Ces dix derniers jours, en visionnant les 18 films, toutes sections confondues, en compétition pour l’Œil d’or, Le Prix du documentaire à Cannes, nous avons gardé ces deux phrases à l’esprit »  

Gianfranco Rosi – Président du jury –

Anne Aghion, Thierry Garrel , Amir Labaki et Natacha Régnier  

Cinema Novo est un film manifeste sur la pertinence aujourd’hui d’un mouvement cinématographique presqu’oublié des années soixante, le Cinema Novo brésilien. C’est un essai impressionniste ambitieux d’un nouveau genre qui nous rappelle que le cinéma aujourd’hui pourrait être à la fois politique et sensuel, poétique et engagé, formel et narratif, fictionnel et documentaire – une interprétation d’un « mundo novo » – d’un monde nouveau.  

Le jury décerne également une mention spéciale à Shirley Abraham & Amit Madheshiya pour The Cinema Travelers (Inde).  

Ce film raconte, dans l’Inde d’aujourd’hui, l’histoire de la fin d’une ère de cinéma au travers de trois personnages – des personnages archétypaux. Sans jamais tomber dans le sentimentalisme, les réalisateurs portent sur les réalités de notre monde en mutation, un regard prometteur, à la fois tendre et incisif.  

Ces deux documentaires sont issus de la sélection Cannes Classics. L’Œil d’or – Le Prix du documentaire a été créé en 2015 par la Scam avec la complicité du Festival de Cannes et de son délégué général Thierry Frémaux, et en partenariat avec l’Ina. 

Par ailleurs, le jury de L’Œil d’or s’associe à la SRF et à l’Observatoire de la liberté de création de la Ligue des Droits de l’homme, pour attirer l’attention sur le sort de Keywan Karimi, cinéaste iranien, condamné en dernière instance à un an de prison, 223 coups de fouet et une amende de 20 millions de rials en février 2016, et sur celui d’Oleg Sentsov, cinéaste ukrainien condamné à 20 ans de prison par les autorités russes en novembre 2015. 

* * *

“ Cinema, cinema, the subject is cinema.

Without challenge, there is no documentary.

Over the last ten days, we kept both of these statements in mind, as we watched the 18

documentaries across all sections of the festival that are in competition for L’Œil d’or – Cannes Documentary Award ”.

Gianfranco Rosi – President of the jury –

Anne Aghion, Thierry Garrel , Amir Labaki et Natacha Régnier 

Cinema Novo is a film manifesto about the relevance today of almost forgotten Brazilian film movement of the sixties cinema novo. It is a daring impressionistic essay of a new genre showing us that cinema today could be at once political and sensual, poetical and engaged, formal and narrative, fictional and non-fictional – an interpretation of a mundo novo – of a new world. 

The jury also awarded an Honorable Mention to Shirley Abraham et Amit Madheshiya for The Cinema Travellers (Inde) The film interweaves the trajectory of three protagonists – archetypal protagonists – in India today to tell the story of the end of an era in cinema. Without ever veering into sentimentality, the filmmakers focus their promising, tender, and incisive lens on the shifting reality of our contemporary world.  

Those two documentaries were selected in Cannes Classics and are part of the 18 films screened at Cannes Film Festival. L’Œil d’Or, Cannes Documentary Award was created in 2015 by LaScam (The French civil society for multimedia authors), in collaboration with the Cannes Festival and its General Delegate Thierry Frémaux, with the support of the INA (the French national audiovisual Institute). 

Along with the SRF and the Observatoire de la liberté de création de la Ligue des Droits de l’homme, the jury for l’Œil d’or for best documentary in Cannes, wishes to bring attention to the situation of Iranian filmmaker Keywan Karimi, sentenced last February to one year in prison, 223 whippings, and a 20 million rial fine. We also bring attention to the situation of Ukranian filmmaker Oleg Sentsov, sentenced by Russian authorities last year to 20 years in prison.

  en partenariat avec