INA GRM édite le coffret CD « Eliane Radigue – Œuvres électroniques »

Le Groupe de Recherches Musicales de l’INA édite un coffret de 14 CD regroupant une facette importante du travail d’Eliane Radigue : ses pièces pour synthétiseur. Cette édition est pensée comme un retour aux origines et une célébration, si méritée, de sa musique qui n’est rien de moins que l’une des plus influentes de notre temps.

Eliane Radigue a trouvé sa voix musicale par une rencontre déterminante, celle avec la musique concrète et ses pères fondateurs. Avec Pierre Schaeffer, d’abord, puis Pierre Henry avec lequel elle se formera et se perfectionnera à l’art des magnétophones. C’est en solitaire, ensuite, qu’elle développera pleinement son style, poursuivant avec liberté l’exploration des sons électroniques, avançant avec persévérance dans sa quête musicale, sans se préoccuper des courants, des modes et des tendances, sans porter attention aux chapelles ou aux dogmes. Un parcours à part, hors des courants et des institutions, une musique si singulière, si habitée et si loin de tout…

>>> Lien d’écoute
https://soundcloud.com/ina-grm/sets/eliane-radigue-oeuvres/s-PpFt1

>>> Tracklist
CD1 // 1. Chry-ptus (version 2001) 24’01 // 2. Geelriandre 29’57
CD2 // 1. Chry-ptus (version 2006) 23’10 // 2. Biogenesis 21’06 // 3. Arthesis 25’40
CD3 // 1. Ψ 847 (version concert) 71’08
CD4 // 1. Adnos I 71’28
CD5 // 1. Adnos II 72’44
CD6 // 1. Adnos III 72’40
CD7 Les Chants de Milarepa // 1. Mila’s Song in the Rain 19’10 // 2. Song of the Path Guides 21’01 // 3. Elimination of Desires 17’22 // 4. Symbols for Yogic Experience 19’29
CD8 Les Chants de Milarepa // 1. Mila’s Journey Inspired by a Dream 62’22
CD9 Jetsun Mila // 1. Jetsun Mila (première partie) 44’25
CD10 Jetsun Mila // 1. Jetsun Mila (seconde partie) 39’57
CD11 Trilogie de la Mort // 1. Kyema 61’07
CD12 Trilogie de la Mort // 1. Kailasha 56’09
CD13 Trilogie de la Mort // 1. Koumé 51’18
CD14 // 1. L’Île re-sonante 55’04

>>> Biographie d’Eliane Radigue
Eliane Radigue est née à Paris. Elle a étudié les techniques de la musique concrète au « Studio d’Essai » de la RTF sous la direction de Pierre Schaeffer et Pierre Henry (1956-57). Mariée au peintre sculpteur Arman, elle consacre une dizaine d’années à leurs trois enfants. Elle deviendra ensuite l’assistante de Pierre Henry au studio APSOME en 1967-1968. Elle a été en résidence à l’école des Arts de l’Université de New-York (1970-1971), à l’Université de l’Iowa et à l’Institut d’Arts de Californie (1973), et au Mills College (1998). Elle crée des environnements sonores constitués de bandes sans fin de différentes durées se désynchronisant progressivement. Ces œuvres sont présentées dans de nombreuses galeries et musées à la fin des années 60. Depuis 1970, elle est liée à l’ARP 2500 Synthesizer et à la bande magnétique en de nombreuses créations depuis Chry-ptus (1970) jusqu’à L’Île re-sonante (2000). Parmi ces créations : Biogenesis, Arthesis, Ψ 847, Adnos I, II et III (années 70), Les Chants de Milarepa et Jetsun Mila (années 80). Puis en 1988-1991-1993, les trois pièces constitutives de la Trilogie de la Mort. Depuis 2002, elle poursuit la composition avec et pour des musiciens instrumentistes, des œuvres essentiellement acoustiques. Ses musiques ont été présentées dans les principaux festivals internationaux. Ses concerts d’une extrême sobriété, quasi ascétique, sont constitués d’un flot sonore continu, sans cesse changeant, d’une extrême lenteur, la transformation s’effectuant dans la masse sonore même.