02/07/21

Deux films sélectionnés à Cannes !

Deux films INA en sélections officielles du Festival (Cannes Classics) et de la Quinzaine des réalisateurs.
 
« Morceaux de Cannes »
Festival de Cannes / Cannes Classics
Un film écrit et réalisé par Emmanuel Barnault
Producteur délégué INA avec la participation de Ciné+
 
Du Festival de Cannes, on croyait avoir tout vu, tout lu, tout entendu entre paillettes et bruits de couloirs, scandales et censures. Le documentaire « Morceaux de Cannes » du réalisateur Emmanuel Barnault, grand spécialiste des cinémas italien et français, nous prouve le contraire.
Fruit d’une recherche passionnée dans les archives de l’INA, « Morceaux de Cannes » sans interview ni voix off, enchaine des séquences rares, méconnues voire jamais dévoilées qui racontent une autre histoire du festival, à rebours, surprenante, bien loin des flashs de la montée des marches et des interviews à la chaîne et sur commande. Sur la plage, au coin d’une rue, dans un restaurant, un cocktail ou dans l’intimité d’une chambre d’hôtel, ces moments oubliés convoquent les plus grands cinéastes, comédiennes et comédiens, de Jean Cocteau à David Lynch, pour une anthologie inattendue du plus grand Festival de Cinéma du monde.
 
Le Festival de Cannes innove en permettant à tous les spectateurs et les passionnés de cinéma à partir de ce soir – vendredi 2 juillet – et pour tout le week-end de découvrir le documentaire sur le site du Festival de Cannes et sur la chaîne Dailymotion de CINE+ : https://www.dailymotion.com/mycineplus
« Morceaux de Cannes » sera disponible sur madelen, et diffusé sur CINE+ le 10 juillet.
Afin de recevoir un lien personnel de visionnage de Morceaux de Cannes merci de cliquer ici
 
« Retour à Reims »
Quinzaine des réalisateurs
Un film écrit et réalisé par Jean-Gabriel Périot
Producteur délégué Les films de Pierre
Coproduction INA
 
Adaptation du livre Retour à Reims de Didier Eribon qui dresse un portrait historique de la classe ouvrière française au XXè siècle. C’est à partir de cet ouvrage, publié en 2009, que ce film se déroule pour nous donner à voir comment s’est organisé le processus de différenciation sociale, comment s’exprime la dureté de la vie ouvrière, mais aussi les analyses que l’auteur tire de sa propre expérience et qui éclairent avec justesse notre présent.
 
Les projections cannoises de « Retour à Reims» : dimanche 11 juillet à 11h30 et 17h30 au Théâtre Croisette, lundi 12 juillet à 13h00 au Raimu, à 21h00 au Studio 13, mardi 13 juillet à 9h00 au Alexandre III.