Élections européennes et Covid-19 : quelle visibilité pour l’Union européenne dans les journaux télévisés en 2019 et 2020 ?
 

Une étude de Fanny Hervo et Théo Verdier pour la Fondation Jean-Jaurès en partenariat avec l’INA
 
  • 2,3% des sujets des journaux télévisés ont traité de l’actualité de
    l’Union européenne en 2020[1].
  • La stratégie vaccinale européenne a fait l’objet d’un suivi restreint : seuls 9 sujets de JT ont traité de l’actualité européenne de la vaccination sur les trois premiers trimestres de 2020.

La Fondation Jean-Jaurès et l’INA dévoilent les résultats de leur nouvelle étude concernant la visibilité de l’Union européenne dans les journaux télévisés des chaînes traditionnelles[2]. À l’approche de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, Fanny Hervo et Théo Verdier, experts associés à la Fondation Jean-Jaurès, analysent la visibilité de l’Union européenne et des élections européennes dans les journaux télévisés français.

 

 

I – Vers une médiatisation croissante des élections européennes dans les journaux télévisés
 
Seuls 3,6 % des sujets des journaux télévisés[3] ont été consacrés à l’actualité propre à l’Union européenne entre 2015 et 2020. Un résultat qui chute à 2,5 % si on retire Arte Journal.
 
Cependant, on observe une hausse significative de la part de sujets consacrés à l’actualité européenne au sein des journaux télévisés en périodes électorales, comme en témoignent les années d’élections européennes 2014 et 2019 où le ratio de sujets sur les enjeux communautaires dépasse le seuil des 4%.  Par ailleurs, la part d’information portant uniquement sur les élections européennes a doublé entre 2014 et 2019.
Graphique
Extrait de l’étude : Proportion du nombre de sujets faisant mention de l’actualité européenne en périodes électorales (2009, 2014, 2019).
Source : Fondation Jean-Jaurès et Institut national de l’audiovisuel.
 
Graphique
Extrait de l’étude : roportion de sujets faisant mention de l’actualité de l’Union européenne dans les journaux télévisés étudiés entre 2015 et 2020.
Source : Fondation Jean-Jaurès et Institut national de l’audiovisuel.
 
II – L’actualité de l’UE sous le prisme de la pandémie dans les JT
 
L’offre d’information sur l’Union européenne chute à 2,3% des sujets de JT sur les trois premiers trimestres de 2020 (soit 1,3 points de moins que la moyenne 2015-2020). Les sujets relatifs à l’UE sont alors consacrés majoritairement à l’impact de la pandémie sur l’Europe et aux mesures prises pour y faire face. Ainsi, 58% des sujets de JT dédiés aux questions communautaires ont traité de la pandémie et de son impact au premier semestre.
 
En 2020, le classement des chaînes confirme la prédominance du secteur public dans la couverture des enjeux européens. Arte Journal dépasse ainsi largement ses concurrents de la même tranche horaire, avec plus d’un sujet sur dix (11,6 %) dédié à la couverture des enjeux communautaires européens (contre 2,2% pour TF1, 3,7% pour France 2 et 1,8% pour M6).
 
Sur les trois premiers trimestres de l’année 2020, seuls neuf sujets seront diffusés sur l’actualité européenne de la vaccination contre la Covid-19. En d’autres termes, les journaux télévisés n’ont simplement pas couvert la phase de négociations entre l’Union européenne et les laboratoires pharmaceutiques ainsi que les premières annonces de commandes faites par la Commission européenne, notamment auprès d’AstraZeneca.
 
À propos de l’INA :
A partir de ses collections (radio, TV, web), de ses outils spécialisés (analyse de données transmédias) et ses activités de recherche dans les domaines des techniques audiovisuelles et numériques et des sciences humaines et sociales, l’INA s’impose comme véritable observatoire des médias. Son Baromètre des JT est un outil de suivi statistique de l’information télévisée proposant un ensemble d’indicateurs quantitatifs qui rendent compte du contenu thématique des JT diffusés par les 6 chaînes nationales hertziennes.
 
À propos de la Fondation Jean-Jaurès :
Première des fondations politiques en France, la Fondation Jean-Jaurès est reconnue d’utilité publique en 1992, date de sa création par Pierre Mauroy. Sa mission est, à court terme, d’influencer les politiques publiques par ses analyses et ses propositions, et, à moyen terme, de contribuer à repenser en profondeur, à l’échelle internationale, européenne et nationale, la social-démocratie.
 
L’intégralité de l’enquête dans le kit presse

[1] Sur les trois premiers trimestres de 2020
[2]Ont été étudiés les journaux télévisés du début de soirée de cinq chaînes traditionnelles : le 20H de TF1, le 20 heures de France 2, le 19/20 édition nationale de France 3, le 19:45 de M6 et Arte Journal.
[3]A noter : les journaux télévisés demeurent un média clé parmi les moyens d’information des français. 46 % d’entre eux privilégient la télévision pour se tenir informés de l’actualité nationale et internationale (source : « Baromètre de confiance dans les médias », La Croix/Kantar, 26 janvier 2021).