22/02/2019

Franck Riester, ministre de la Culture, en visite à l’INA vendredi 22 février 2019
 

Le ministre de la Culture, Franck Riester, s’est rendu à l’INA pour poser la première pierre d’un nouveau bâtiment et réaffirmer le rôle central de l’entreprise au cœur du service public audiovisuel.

Le ministre de la Culture a posé la première pierre du nouveau bâtiment « Bry 1 » situé sur le site historique de l’INA à Bry-sur-Marne.
 
Cette extension de 4 000 m² rassemblera dès 2020 une pluralité d’activités et de métiers de l’INA : nouveau datacenter, documentalistes et  équipes techniques en charge des collections, enseignement supérieur et professionnel, nouveau studio numérique.
 
Cet ambitieux projet immobilier, entièrement autofinancé par l’INA, permettra  d’améliorer les conditions de travail des salariés et d’accueil des publics. Il participe pleinement au projet stratégique global de l’entreprise et inscrit résolument l’INA au cœur des territoires et du projet de développement dans le grand Est parisien d’un pôle d’excellence des métiers de l’image et du son.
 
S’adressant aux salariés de l’entreprise, le ministre de la Culture a partagé ses ambitions pour l’Institut et réaffirmé le rôle central de l’INA dans la réforme à venir de l’audiovisuel public.  
 
«  Je suis convaincu que ce beau projet immobilier, une fois réalisé, sera une fierté à la fois pour les équipes de l’INA, mais aussi pour l’audiovisuel public (…). L’INA est  l’exemple d’une entreprise innovante qui a réussi sa transformation numérique. Ses missions sont essentielles au secteur mais aussi à l’ensemble du pays. J’ai de grandes ambitions pour l’Institut, qui occupera toute sa place dans le futur audiovisuel public », a déclaré le ministre à l’occasion de son allocution. 
 
 « Ce projet immobilier incarne pleinement les ambitions d’une entreprise pionnière du digital et de la data. Il symbolise la transformation numérique de l’INA autant qu’il vient confirmer son fort ancrage territorial et sa volonté de jouer un rôle pivot pour l’émergence d’un futur pôle dédié à l’image et au son » a affirmé Laurent Vallet, Président-directeur général de l’INA.