Focus #2
Une série de concerts INA GRM - 11 et 12 mai 2019 / Samedi à 20h et dimanche à 16h

L’INA GRM est de retour avec une seconde édition de FOCUS. Un weekend dédié à l’écoute attentive, au déploiement des musiques dans l’espace sonore, et à la découverte de nouvelles façons de faire et de vivre la musique.

En déployant son Acousmonium, dispositif sonore multicanal aux capacités impressionnantes, le Groupe de Recherches Musicales de l’INA nous proposera deux concerts ouvrant sur des univers sonores singuliers à travers une sélection audacieuse d’œuvres et d’artistes venant d’horizons multiples, mais explorant, chacun à leur manière, les qualités sonores du son et les émotions qu’elles produisent.

Découvrez le line up en vidéo !

Christina Vantzou (samedi 11 mai)
Native du Missouri, Christina Vantzou réside actuellement à Bruxelles. Elle explore le son depuis plus de dix ans et s’intéresse également au cinéma et la vidéo. Ses différents opus, édités en majorité par le label Kranky, incluent une multitude de collaborateurs. Ses performances combinent sources analogiques et numériques, et se caractérisent par un effet cosmique et une perte de repères temporels.

Eiko Ishibashi (samedi 11 mai)
Musicienne japonaise multi-instrumentiste, son travail en solo englobe aussi bien le chant que les musiques de film ou l’improvisation. Elle collabore avec un grand nombre de musiciens aux univers très variés, dont Keiji Haino, Merzbow, Akira Sakata, John Duncan, Oren Ambarchi, ou encore Jim O’Rourke. Elle a récemment sorti un album en duo avec Darin Gray, Icida, et un album solo : The Dream My Bones Dream.

Jan Jelinek (samedi 11 mai)
Jelinek a collaboré avec de nombreux artistes internationaux tels que Sarah Morris, l’auteur allemand Thomas Meinecke, le groupe d’improvisation japonais Computer Soup ou le trio de jazz australien Triosk. En 2008, il fonde le label Faitiche, comme une plateforme de diffusion de son travail et de ses multiples collaborations. Le travail de Jan Jelinek repose sur la transformation sonore à l’aide d’instruments non traditionnels. Il en découle un répertoire varié, allant du collage de field recordings à la musique électroacoustique. Jan Jelinek présentera en live son album Zwischen en première mondiale.

NPVR Nik Void & Peter Rehberg (samedi 11 mai)
Pour la première fois en France, le duo Peter et Nik présenteront leur musique post-industrielle sur laquelle ils travaillent depuis des années. Ensemble, ils mêlent leurs expériences du jeu collectif à travers l’utilisation d’un vaste panel de machines sonores, et proposent une musique volontairement déviante aux accents psychédéliques, brouillant les lignes de démarcations entre techno, ambient, avant-garde, noise…

Massimo Toniutti (dimanche 12 mai)
Massimo Toniutti est un compositeur de musique expérimentale puisant dans le concret sonore. Son principe de composition est en lien avec la perception profonde de l’espace, qu’il provoque par l’usage de field recordings traités, et pour lequel Il Museo Selvatico (joué le 12 mai au CENTQUATRE) constitue l’un des exemples les plus représentatifs.

François Bayle (dimanche 12 mai)
François Bayle a dirigé le GRM pendant 30 ans et a développé en son sein de nombreux projets / concepts / outils tels que acousmonium, acousmatique, acousmathèque, acousmographe… Depuis 1997, il se consacre à la recherche, l’écriture et la composition.

Infos pratiques
Samedi 11 mai à 20h
Dimanche 12 mai à 16h
Tarif unique : 5€
Billetterie : 01 53 35 50 00 / http://www.104.fr/fiche-evenement/focus-2019.html
Adresse : Centquatre – Paris – 5 rue Curial – 75019 Paris