19/09/2018

InaSTAT n°51 : l’INA revient sur 10 ans de médiatisation des transports dans les JT du soir.

Représentant  11% de l’offre totale d’information entre 2008 et 2017, les transports sont au cœur ou à l’arrière-plan d’une actualité souvent dramatique.

Dominance des sujets tragiques dans l’actualité de la mobilité et des transports
 
Entre 2008 et 2017, 3570 sujets en moyenne par an ont abordé, à titre principal ou secondaire, la thématique du transport, soit 9,7 sujets par jour.
 
Cette actualité culmine en 2015 (14% de l’offre globale) avec une prédominance d’évènements dramatiques : les crashes aériens de l’A320 de la Germanwings et d’un avion russe dans le Sinaï, l’accident d’hélicoptère sur le tournage de l’émission de téléréalité Dropped en Argentine, la tentative d’attentat dans le Thalys…
 
Sur les 10 années, les catastrophes re­présentent en moyenne 32% de l’espace médiatique et plus de la moitié certaines années « noires », comme en 2009 (vol AF 447 Rio Paris), et en 2014 (disparition du vol MH 370 de Malaysia Airlines et crash d’un Boeing en Ukraine).

Les transports au cœur d’une société en évolution
 

L’étude de 2017 témoigne d’un changement de société.  Après un printemps marqué par des grèves suivies dans le secteur du rail et de l’aé­rien, des débats au sujet de l’offre de mobilités alter­natives en région parisienne ou de la réduction des limites de vitesse autorisée, les moyens de transports sont aussi devenus la cible ou le mode opératoire de nombreux attentats terroristes. 
 
Attentats terroristes
 
Attaques dans des gares, des aéroports, des stations de métro, véhicules fauchant des piétons, voitures-béliers, camions piégés : les moyens de transport sont au cœur ou l’arrière-plan d’une actualité consacrée aux atten­tats terroristes en France (Orly, Paris, Levallois-Perret, Marseille…) à Londres, Saint-Pétersbourg, Stockholm… Le Terrorisme (22%) est presque à égalité avec les questions de circulation, puisque Trafic et Accidents totalisent 21% de l’ensemble.
 
Mobilités émergentes
 
Les rédactions s’intéressent aussi, dans une moindre mesure, aux nouveaux modes de déplacement et rendent compte de l’émergence de nouvelles pratiques. L’autocar connait un regain d’intérêt médiatique après la loi Macron de 2015. La bicyclette part à la conquête des villes et progresse doucement, notamment en 2017 avec les 10 ans du « Velib’ » et le succès croissant du vélo à assistance électrique. Les véhicules électriques de tous types totalisent d’ailleurs 190 sujets.
 
Mobilisations et conflits sociaux
 
Dans le domaine ferroviaire, les sujets sur les transports en commun représentent 27% de l’ensemble. Selon l’actualité politique et sociale, la part des grèves dans les sujets sur le rail (16% au total) peut dépasser 20% comme en 2009, en 2010 ou en 2014 (jusqu’à 37%) lors d’une mobilisation des cheminots. En 2010, les conflits sociaux sont en 2e position (14%) en raison surtout de la mobilisation contre la réforme des retraites qui a fortement impacté tous les secteurs.
 
Typologie des moyens de transport et leur traitement médiatique
 

>La voie routière représente 46% de l’ensemble sur les 10 années. Presque la majorité des sujets Route (41%) sont en rapport avec la circulation (trafic, accidents…).
 
>La voie aérienne représente 24% de l’offre médiatique. 32% des sujets sont consacrés aux catastrophes.
 
>La voie ferroviaire représente 16% de l’actualité. 27% des sujets est consacré aux transports en commun tandis que les grèves dominent l’actualité.
 
>La voie maritime et fluviale représente 11% des sujets, avec 452 sujets consacrés aux naufrages de bateaux de migrants et 319 sujets à la piraterie.

 

Retrouvez l’InaSTAT complet ici
Toutes les lettres trimestrielles ici
Et les données de l’année 2018 ici