14/03/2016

Ina GRM, partenaire du 1er album d’Arnaud Rebotini et Christian Zanési : Frontières

L’album Frontières paraîtra le 22 avril chez Blackstrobe Records. Des sonorités électroacoustiques aux images des live et des vidéos associées, l’influence du Groupe de Recherches Musicales (GRM) de l’Ina est présente dès les premières notes du projet Frontières. Ce partenariat conforte Ina GRM dans sa position de laboratoire d’expérimentation sonore unique au monde, au service des artistes de la scène électro.

Frontières est l’album né du projet exclusivement live initié en 2012, suite à une commande du Centre Pompidou, par Arnaud Rebotini, compositeur de musique électronique et Christian Zanési, alors directeur artistique et compositeur attitré d’Ina GRM. La voix et les synthétiseurs analogiques de Rebotini se mêlent aux sons électroacoustiques fabriqués par Zanési grâce aux GRM Tools. Les 8 titres qui composent cet album nous plongent dans une atmosphère intense et surréelle. 

Enrichi d’images Ina d’exception, l’univers visuel de Frontières (concerts, clips…) rend hommage aux pionniers de la musique électronique. La scénographie des concerts signée Zita Cochet et le premier clip du duo Acidmonium font la part belle à l’héritage transmis par le GRM à la musique électro.

Toutes les infos sur le projet et l’album Frontières ainsi que les dates de concerts dans la newsletter, et le film de présentation dédiés à l’album ou avec le hashtag #ARCZ 

Les GRM Tools, un outil de travail innovant pour les artistes compositeurs 

Les GRM Tools sont des outils numériques de création sonore conçus pour repousser les limites du son et offrir des possibilités sonores infinies. 

Ce sont les artistes qui parlent le mieux des GRM Tools : découvrez la série qui leur est consacrée ! 

(Cliquez sur les vignettes) 

  

A propos d’Ina GRM

Pionnier des musiques électroacoustiques, le Groupe de Recherches Musicales (GRM) développe depuis 1958 des activités de création et de recherche dans le domaine du son et des musiques électroacoustiques. Depuis 1975, le GRM est intégré à l’Ina. Il participe à la mission de conservation et de valorisation du patrimoine musical. Le GRM collabore avec des compositeurs de grande renommée, produit des concerts en France et à l’international et développe des logiciels de création musicale performants (« GRM Tools »). Le GRM est un laboratoire d’expérimentation sonore unique au monde.