L’INA est partenaire officiel du Paris Podcast Festival et dévoile à cette occasion les podcasts des lauréats d’INALAB 2019

L’INA soutient la 2e édition du Paris Podcast Festival qui se tiendra à la Gaîté lyrique du 18 au 20 octobre 2019. L’occasion pour l’INA de dévoiler les podcasts des six projets retenus dans le cadre de l’appel à projets INALAB 2019 et d’animer une table ronde.
 
Présentation en avant-première des projets des lauréats de l’appel à projets INALAB 2019
Samedi 19 octobre 2019 – de 17h45 à 18h45 – Auditorium
Séance présentée par Agnès Chauveau, Directrice déléguée à la diffusion et à l’innovation, en présence des lauréats de l’appel à projets.

Adressé aux auteurs de pocasts en février dernier, l’appel à projets INALAB 2019 est destiné à soutenir la production de nouveaux formats audio et à encourager une appropriation innovante des collections radiophoniques de l’INA. Le comité d’orientation éditorial de l’INA, présidé par Laurent Vallet et bénéficiant du concours de personnalités issues d’horizons professionnels variés (édition, recherche universitaire, cinéma ou médias numériques), a ainsi sélectionné 6 projets qui ont bénéficié de la part de l’INA d’une participation au financement de leurs projets, d’un accompagnement en industrie et de la diffusion des programmes issus de leurs projets.

Ces six projets se sont imposés au Comité par le caractère innovant et audacieux de la création proposée, notamment dans le dispositif narratif et l’appropriation des archives INA, leur cohérence éditoriale globale, la complémentarité et fluidité dans l’usage combiné des archives et des prises de son originales, leur nature sérielle et le soin apporté à la qualité audio des pilotes proposés.

> Cherchez le daron, de Crystal Selosse et Laurie Pinon
Deux amies trentenaires enquêtent sur la jeunesse de leurs pères disparus. Avec humour et émotions, entre archives sonores et tournage actuel, elles vous proposent une plongée dans l’univers underground du Paris des années 1980.

> Les Nuits du bout des ondes, de Marine Beccarelli, Viviane Chaudon et Clara Lacombe.
Une invitation à voyager à travers la nuit grâce aux archives radiophoniques. Un chauffeur de taxi, Jean, est le héros de cette exploration. Des premières heures festives jusqu’au petit matin, il se plonge dans le cocon intimiste et mystérieux des « sans-sommeil ». Dans son taxi, les confessions des clients et des voix de la radio se succèdent pour le conduire sur des routes inattendues…

> À la recherche du fromage disparu, de Quentin Tenaud, Raphaëlle Duclos
Dans les alpages hauts-savoyards, un fromage a disparu. Quentin et Raphaëlle décident de partir sur ces traces, dans l’espoir de pouvoir y goûter. En quête d’indices, ils sillonnent les pentes de leur enfance et rencontrent paysans, fromagers et habitants. Une disparition qui dresse le portrait d’un monde rural en extinction, où l’espoir n’est pas interdit pour autant. Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.

> F, de Claire Jehanno
À la question « Êtes-vous féministe ? » 51 % des Françaises répondent non. 15 % disent « Je ne sais pas ». Moi non plus, je ne peux pas répondre à cette question. Le mot « féministe » me paraît trop militant, trop revendicateur. Est-ce que je suis arriérée pour autant ? Afin de mieux comprendre ma vision de la femme et comment elle s’est formée, j’explore les archives radiophoniques de l’INA. Objectif : définir un autre féminisme, celui de la génération F.

> L’adresse – Ce que la radio fait à la voix, de Manon Prigent
Pourquoi a-t-on toujours l’impression que les gens s’exprimaient mieux avant ? Les archives radiophoniques nous plongent dans un phrasé d’antan, nous donnant accès à des timbres, des intonations, des accents qui nous semblent parfois avoir disparu. Que nous dit la voix radiophonique des métamorphoses de notre langue ? Et comment, d’un genre à l’autre (bulletins, entretiens, chroniques humoristiques…), ces métamorphoses se déclinent-elles ? Voix d’archives, d’anonymes, et de spécialistes s’entremêlent pour livrer un mode d’emploi de l’écoute, du dialogue, et de l’attention à l’autre.

> Confort moderne, de Cécile Pollart
En 2030, j’aurai 40 ans, peut-être une famille. C’est aussi le moment où, d’après le dernier rapport du GIEC, le climat se sera réchauffé de 1,5 degré. Comment adapter mon mode de vie. Dois-je renoncer à un certain niveau de confort ? Comment faisait-on avant ? Confort moderne nous fournit, exemples à l’appui, des raisons de penser que chacun de nous peut adapter son quotidien. Et si je commençais par moi ?
 
Animation d’une table ronde sur le thème « Quelle mesure d’audience fiable pour les podcasts natifs ? » par la Revue des médias de l’INA
Vendredi 18 octobre 2019 – de 16h à 17h – Plateau bar
Table rondenimée par : Xavier Eutrope, rédacteur à la Revue des médias de l’INA, le magazine qui analyse les mutations des médias https://larevuedesmedias.ina.fr
Intervenants : Julien Loisy (président, Podcastéo), Cédric Bégoc (director of content France, ACAST), Jean-Paul Dietsch (directeur de l’ACPM OJD), un représentant de Deezer (sous réserve de confirmation)