INASOUND Festival, une expérience musicale et numérique dédiée aux cultures électro créée par l’INA

Au cœur d’un écosystème audiovisuel et numérique en mutation accélérée, résolument tourné vers les jeunes publics, l’INA crée le festival INASOUND, une expérience culturelle innovante au croisement de tous ses savoir-faire – production, formation, archivage numérique, création sonore et audiovisuelle. Plus étroitement liée que jamais aux arts et techniques de l’audiovisuel, la musique électronique réunit, autour de l’image et du son, enjeux de création et de transmission mais aussi défis technologiques et créatifs.
 
« Le festival INASOUND a pour ambition d’inscrire l’INA et l’ensemble riche et varié de ses métiers – recherche sonore et visuelle, formation, production, création, archivage numérique – dans l’univers électro. Cet espace de création permanente, mariant innovation et culture digitale au service de la composition musicale et de la performance visuelle, constitue l’une des incarnations les plus fortes du nouveau monde numérique, notamment pour la jeunesse. »
Laurent Vallet, Président-directeur général de l’INA
 
Acteur de la musique électronique dès sa création en 1975 avec l’intégration en son sein du Groupe de recherches musicales (GRM) créé par Pierre Schaeffer – l’homme qui a prouvé qu’on pouvait faire de la musique en manipulant le son – l’INA a conçu cette première expérience dédiée aux cultures électroniques dans toute leur diversité, en faisant dialoguer les précurseurs du mouvement et les jeunes talents qui semblent germer sans discontinuer dans tous les coins de l’Hexagone et au-delà.

« Cette aventure me réjouit, il ne s’agit pas d’un festival de plus; INASOUND est une porte ouverte vers un nouveau visage de l’INA… Se baigner dans tout ce patrimoine, remixer, reconstruire ce fond brut pour proposer de nouvelles propositions créatives avec les outils digitaux, représente une formidable aventure, je suis sincèrement ravi d’être le parrain d’INASOUND ! »
Jean-Michel Jarre, Parrain d’INASOUND Festival
 

8 et 9 décembre 2018 au Palais Brongniart
2 jours de programmation permanente de samedi midi à dimanche 1h30 du matin !
Plus de 60 artistes investiront le Club, la Grande Scène et l’Acousmonium d’INA GRM !
8 créations exclusives !
Diffusion sur arte.tv/concert en livestream et replay et en facebook live

 
Les live et DJ Sets dans la Nef et dans le club, à l’occasion desquelles les jeunes révélations et les références de l’électro vont se succéder sur scène. Avec Kiasmos, Kiddy Smile, NSDOS, CloZee, Jean-Benoît Dunckel, Matt Black (Coldcut), The Supermen Lovers, Erol Alkan, Sara Zinger, et bien d’autres !
Line up des live ici et des DJ Sets
 
L’Acousmonium d’INA-GRM, un orchestre de haut-parleurs unique au monde permettra de spatialiser le son dans la pièce pour une expérience sonore unique. Line up ici
 
Les arts numériques, intimement liés à la musique électronique, s’expriment dans les espaces du festival : Expérience VR, installation audiovisuelle du plasticien Olivier Ratsi, performances et créations du label Oyé et du collectif Ascidiacea. Programme ici
 
Les projections « aux sources de l’électro », les équipes de l’INA ont concocté une programmation de formats courts et de productions variées pour raconter l’histoire de cette musique et redécouvrir ses influences, ses créateurs, la French Touch et tous ceux qui contribuent depuis des années à son essor. Programme ici
 
Un hackathon créatif durant lequel six duos d’irréductibles jeunes talents de la communauté électro sélectionnés sur le web seront réunis en huit clos pendant 2 jours dans un salon du Palais Brongniart pour un challenge créatif audiovisuel : composer la musique originale d’une vidéo choisie par l’INA dans ses collections d’archives, en utilisant les GRM Tools, l’outil de création sonore développé par INA GRM ! Dimanche soir sur scène, les équipes présenteront leurs créations devant un jury présidé par Laurent Vallet et Jean-Michel Jarre.
 
L’électro brunch et les ateliers kids du dimanche
Un club de jour, une Prog Dj festive par Edouard Rostand et Prieur de la Marne accompagnée d’un brunch « samplé » ! Sans oublier dans le même temps les ateliers Kids pour les plus jeunes, la musique électronique étant devenue un captivant jeu d’enfant pour la nouvelle génération des “digital natives”. Programme ici
 
Les master classes et rencontres
Des tendances artistiques actuelles aux enjeux économiques de la production musicale, ces master classes seront animées par des acteurs incontournables de l’univers électronique. Deux rencontres exclusives sont prévues avec Jean-Michel Jarre et Laurent Garnier. Programme ici
 
Mais aussi :

  • Un electro market des acteurs de la musique électronique mettra en valeur les créateurs, les start-up et les entreprises  innovantes de l’univers de la musique électronique, de la création à la diffusion : UVI, Plugivery, Yamaha Musique Europe, INA (Institut national de l’audiovisuel), MixVibes, Diggers Factory, Augmented Acoustics (Supralive) et Hadopi.

Trois expositions :

  • L’exposition Call to light – Corps sonores by Linda Bujoli. Un concept photographique sous forme de sérigraphie chromatique qui se poursuivra en version augmentée sur le Net.
  • Un fashion corner by Modzik qui mettra en avant les créateurs de demain inspirés par l’électro.
  • L’exposition XhiBITion sur l’histoire des synthétiseurs par KR-Home Studio.

 
Le détail de la programmation et du line up est à retrouver sur inasound.fr !
 
INASOUND, une création et production de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), en coproduction avec le Palais Brongniart.