07/04/2017

Inédit ! Ina STAT n°45 analyse la médiatisation du numérique et des réseaux sociaux entre 2010 et 2016

Quelle place est accordée au numérique et aux réseaux sociaux dans les journaux télévisés ? Une étude inédite d’Ina STAT révèle, sur sept ans, le traitement, toutes rubriques confondues, de la thématique Informatique, Internet et Réseaux sociaux, dans les JT du soir des six chaînes historiques.
Ina STAT propose plus largement un bilan des cinq dernières années de médiatisation de la santé, et des sciences et technologies.
Ce trimestre, Ina STAT apporte des éclairages complémentaires : il analyse la thématique des sciences et de la santé au-delà des JT et sur une longue période (1995- 2015).

>>   Une prédominance des sujets anxiogènes

Toutes rubriques confondues, la thématique Informatique, Internet, Réseaux sociaux apparaît en moyenne, entre 2010 et 2016, dans 2,2% des sujets de JT. La médiatisation du numérique semble particulièrement anxiogène et est souvent associée à la montée de la criminalité en ligne, au terrorisme et aux tensions internationales, mais aussi aux simples fraudes à la carte bleue ou sur internet, ou encore au piratage des données des clients.

Entre 2010 et 2016, 970 sujets, toutes rubriques confondues, ont traité des réseaux sociaux en ligne sous divers angles : 191 sujets sont associés à la politique, 79 au terrorisme et 39 à la vie privée.

265 sujets font référence à Facebook (notamment les problèmes de sécurité causés par des apéros géants ou autres rassemblements organisés via Facebook) et 206 à Twitter (surtout à partir de 2011 pour son rôle dans les mouvements d’émancipation en Tunisie et en Egypte, puis atteint un pic en 2012 avec la campagne présidentielle française). L’activité des personnalités politiques sur le réseau, notamment, est fréquemment relayée par les JT.

>>   Santé et Sciences et techniques : un « petit sujet » dont le traitement dépasse la simple vulgarisation

Si les sujets consacrés spécifiquement aux thématiques Santé et Sciences et techniques ne représentent respectivement que 3% et 1,8% de l’offre totale d’information sur les JT étudiés, ils sont bien présents dans de nombreux sujets consacrés à d’autres thématiques de l’actualité. La santé (avec 5441 sujets) représente alors 3,4% de l’offre globale. Les JT se font d’abord les relais des politiques publiques (23% de la rubrique), puis des épidémies (15%) et enfin du monde médical (13%). Parmi les thématiques les moins traitées, le handicap (5% des sujets).

L’information Scientifique et technique (2,2% de l’offre totale) franchit le cap des 600 sujets par an. Les technologies, qui représentent 19% de la rubrique, marquent une nette avancée par rapport à la décennie précédente. Les questions relatives aux données numériques sont abordées dans 40 sujets, et la problématique des données personnelles revient dans 34 sujets, majoritairement à partir de 2015.

>>   Mise en perspective : les sciences et la santé hors du JT, 1995-2015

Globalement, le nombre d’émissions de vulgarisation scientifique diffusées sur les chaînes TF1, F2, F3, Arte, M6, La Cinquième/France 5 a fortement diminué de 1995 à 2006 et s’est stabilisé, depuis 2010, à un peu moins de 300 émissions par an. Le nombre de magazines santé s’est stabilisé depuis 2008 à un peu moins de 450 émissions annuelles.

Consulter en ligne Ina STAT n°45 pour retrouver :

> le détail de l’analyse

> les statistiques sur l’actualité dominante des rubriques de JT du 4e trimestre 2016

> le top des personnalités présentes dans les JT du 4e trimestre 2016

Retrouvez l’Ina STAT au complet sur http://www.inatheque.fr/publications-evenements/ina-stat/ina-stat-sommaire.html