21/11/2016

« La cuisine en spectacle, les émissions de recettes à la télévision (1953-2012) » d’Olivier Roger

Comment  la gastronomie est-elle devenue un spectacle médiatique ? Dans son ouvrage « La cuisine en spectacle, les émissions de recettes à la télévision (1953-2012) », Prix de l’Ina THEQUE 2014, Olivier Roger propose une histoire des émissions culinaires de la télévision française et offre un éclairage inédit sur l’évolution des pratiques culinaires et gastronomiques nationales depuis plus d’un demi-siècle. 

Fondé sur l’analyse d’une trentaine de programmes télévisés, l’ouvrage évoque aussi bien les émissions d’anthologie, celles de Raymond et Michel Oliver, de Maïté ou de Cyril Lignac, que d’autres, moins connues et aujourd’hui presque oubliées, qui ont aussi participé à la mise en scène de la cuisine par la télévision.

A toute époque, les vedettes de la cuisine ont ainsi connu le succès à la télévision en sachant faire de la présentation de leurs recettes un véritable spectacle. Pourtant, ces « émissions de recettes » diffusées à partir des années 1950 ont connu de nombreuses transformations, qu’Olivier Roger aborde comme autant de coups de projecteurs donnés sur la double histoire de la télévision et de la cuisine de la seconde moitié du XXème siècle.

De cette analyse particulièrement savoureuse des représentations télévisuelles et des pratiques du domaine culinaire, on retiendra par exemple :

>> que les émissions consacrées à la présentation de recettes de cuisine constituent un genre de programmes dont l’évolution de la mise en scène fait directement écho à l’histoire du paysage audiovisuel français ;

>> que sous l’influence de la cuisine spectacle et de la « starification » des grands-chefs, « faire la cuisine » a partiellement cessé d’être perçue comme une corvée pour devenir loisir, voire passion ;

>> que de la cuisine du terroir à la nouvelle cuisine, les émissions de recettes ont constitué le reflet fidèle des révolutions à l’œuvre dans les cuisines des restaurants et des familles françaises, oscillant entre ancrage dans la tradition et volonté de modernité.

C’est ainsi que depuis près de 60 ans, des émissions en apparence anodines ont contribué à forger de nouveaux styles culinaires, inspirant aux téléspectateurs de nouvelles pratiques culinaires…  

À PROPOS DE L’AUTEUR

Olivier Roger, élève de l’École normale supérieure à Paris, a étudié dans le cadre du master « Histoire et audiovisuel » de l’Université Paris I comment la cuisine a été mise en scène dans les émissions de recettes à la télévision des années 1950 à nos jours. En 2014, son mémoire de master a obtenu le Prix d’Encouragement de l’Ina THEQUE.