22/06/2020

L’Afrique dans les JT, retour sur une décennie d’info

A quelques mois du lancement de la saison culturelle « Africa 2020 », prévue en décembre  qui doit contribuer à faire connaître l’Afrique contemporaine, l’INA propose un retour sur près de 10 années (2011-2019) de médiatisation du continent africain dans les JT du soir de TF1, France2, France3, Canal+, Arte et M6.
 
Sur l’ensemble de ces 9 années, la médiatisation du continent africain représente 5,4% de l’offre globale d’information des chaînes françaises. Le continent apparaît ainsi moins médiatisé que l’Asie (12%), mais plus que l’Amérique latine (2%) (cf. Baromètres n°50 et 52).
 
Une médiatisation en dents de scie : le pic de 2011
De 2011 à 2019, 14 599 sujets de JT de 20 heures ont parlé de l’Afrique, soit 4,4 sujets par jour en moyenne. Alors que cette couverture médiatique représentait 3,4% de l’offre totale en 2009 et 4,6% en 2010, elle fait un bond en 2011 jusqu’à atteindre 12% de l’offre, avec 4142 sujets, et 8,8% en 2013 avec 2957 sujets.
Le pic de 2011 s’explique par une actualité géopolitique très chargée, notamment en Afrique du Nord : le soulèvement contre Mouammar Kadhafi et la guerre civile en Libye (864 sujets rien qu’au 1er trimestre), les révolutions tunisienne (336 sujets en janvier) et égyptienne (613 sujets au 1er trimestre). La médiatisation de ces 3 pays représente 74 % des sujets consacrés à l’Afrique cette année-là. En 2013, l’événement le plus médiatisé est l’intervention militaire française au Mali (537 sujets au 1er trimestre).

 
 
Priorité à la géopolitique
Entre 2011 et 2019, la grande majorité des sujets (69%) s’intéressent à la géopolitique du continent (sujets classés dans la rubrique « International » de notre baromètre), tandis que les autres thématiques – économie, culture, environnement, santé… apparaissent sous-médiatisées, ces thématiques représentant de 1 à 3% des sujets.

 
Les États africains dans les JT
De 2011 à 2019, si tous les pays d’Afrique (sauf Sao Tomé-et- Principe) sont mentionnés au moins une fois, plus de la moitié (57%) des citations se concentrent sur seulement 5 pays : l’Égypte, la Libye, le Mali, la Tunisie et l’Algérie. On peut remarquer que le Rwanda a fait l’objet de 107 sujets seulement (23e rang), malgré la commémoration du 25e anniversaire du génocide des Tutsis du Rwanda en 2019.
 
En neuf ans, c’est France 2 qui a le plus médiatisé l’Afrique (3312 sujets), devant Arte (3169), TF1 (2593), M6 (2003), France 3 (1995), et C+ (1527 ).Mais par rapport à l’offre globale d’information, Arte lui a consacré 10,8% de son JT, C+ 7,4% (sur 8 ans), France 2 5,1%, France 3 4,4%, TF1 4,3% et M6 4%.
La personnalité africaine la plus médiatisée (en prises de paroles au JT) est le chef d’État libyen Mouammar Kadhafi, entre 2009 et octobre 2011, date de son décès. Mais avec 45 passages, il se situe en 423e position du classement général des personnalités les plus médiatisées de la décennie (dont les premières places sont occupées par les Présidents français F. Hollande, 3285 passages et N. Sarkozy, 2039 passages). Abdel Fattah Al Sissi arrive en 535e position.
À noter : l’absence des femmes. La présidente de la Commission de l’Union africaine, par exemple, la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, n’a fait que 5 passages sur la décennie.