17/06/2016

Le Miam, AAA Production et l’Ina présentent l’exposition “Shadoks, Ga Bu Zo Miam”

Dans ce petit appartement de la rue des Trois Journées à Sète, entre le canapé en skaï et le buffet en formica, sur les carrelages mouchetés, la télévision, gros bloc de verre, de bois et de plastique trônait sur une tablette à roulettes.

La pauvreté des programmes, la misère du choix (2 chaînes), lui donnait un air de monotonie infinie grisâtre ponctuée des apparitions du général de Gaulle et des hommes politiques de l’époque, s’éteignant à minuit pour laisser la place à une mire immobile vous fixant comme un œil impassible jusqu’au lendemain midi.

La fantaisie et l’animation y étaient rares, à part le club Mickey et ses Silly Symphonies, et quelques dessins animés en provenance d’Europe de l’Est.