20/04/2020

L’INA en période de confinement, un média patrimonial plus que jamais au service de ses publics, usagers et clients !

Elargissement de l’accès à ses contenus éducatifs, culturels ou d’information, continuité pédagogique, patrimoniale et commerciale, décryptage en temps réel du traitement médiatique de la crise : l’Institut national de l’audiovisuel (INA) poursuit et développe, grâce à la mobilisation sans faille de plus de 80% de ses équipes, sa mission irremplaçable de média patrimonial de service public.
 
« La crise inédite que nous traversons depuis près de six semaines est venue rappeler à tous combien les services publics constituaient la colonne vertébrale, irremplaçable, de notre pays. Au sein de la « deuxième ligne » dont fait partie le service public de l’audiovisuel, l’INA tient aujourd’hui plus que jamais son rôle et son rang pour satisfaire les besoins d’information, de culture, d’éducation et de distraction de nos concitoyens et répondre aux attentes des professionnels de l’audiovisuel. Je veux donc saluer chaleureusement tous les salarié(e)s de l’Institut pour leur mobilisation et leur engagement exceptionnels au service du public depuis le début de la crise » a déclaré Laurent Vallet, Président-directeur général de l’INA.
 
 
L’INA multiplie ses propositions d’accès à la culture et aux savoirs, au plus proche de tous les publics

>> Le fabuleux destin de madelen
Mise en ligne jeudi 19 mars, madelen, la nouvelle offre de streaming illimitée de l’INA est proposée exceptionnellement en accès gratuit pendant trois mois depuis son lancement : elle connaît un succès fulgurant avec déjà plus de 50 000 abonnés et jusqu’à 500 000 vidéos regardées chaque jour.
madelen.ina.fr – Applications Android et iOS disponibles en ligne


>> Lumni, aux côtés des enseignants et des parents pour assurer la continuité pédagogique
L’INA, copilote de la plateforme éducative de l’audiovisuel public Lumni, a fortement renforcé l’offre Lumni Enseignement : elle propose aujourd’hui plus de 3 000 contenus clefs en main aux enseignants et a vu son trafic multiplié par 10 depuis la mi-mars.
En accord avec le ministère de l’Education nationale, toutes les restrictions d’accès aux contenus ont été levées afin d’en faciliter le plus large partage possible avec les élèves et les parents, qui disposent ainsi d’exercices à faire à la maison avec leurs enfants à partir des vidéos de l’INA et de tous ses partenaires de l’audiovisuel public.

>> INA Kids, une nouvelle chaîne YouTube destinée aux enfants
L’INA lance INA Kids, une chaîne YouTube qui propose aux plus jeunes de découvrir ou de redécouvrir des programmes tels que Casimir, le monstre gentil de L’Île aux enfants, Titus le petit lion, ou encore le Nounours de Bonne nuit les petits. L’offre de la chaîne sera régulièrement enrichie pour proposer à terme près de 1 500 vidéos. INA Kids a été conçue pour YouTube Kids, qui offre dans un cadré adapté des contenus spécialement destinés aux enfants.

>> #ensemblealamaison avec l’INA
L’INA poursuit au quotidien son travail d’éclairage de l’actualité sur tous les supports et tous les réseaux sociaux, notamment à travers les modules de décryptage de l’actualité qu’il produit pour franceinfo. Il a rejoint l’opération #ensemblealamaison en proposant depuis le 11 avril sur sa page Facebook des « Watch Party », invitation aux utilisateurs à regarder et partager ensemble des contenus INA.

>> L’INA lance #passionfestival
Pour célébrer la création musicale et rappeler à quel point les festivals musicaux vont manquer à l’été des Français, l’INA partira en voyage tout l’été, de festival en festival, à travers une programmation spéciale de concerts accessibles sur madelen.
L’opération débute dès cette semaine avec une sélection de concerts captés au fil des ans au Printemps de Bourges, dont la 44e édition aurait dû débuter mardi 21 avril. 
Cette sélection de concerts sera largement mise en avant sur les réseaux sociaux. Les fans, followers ou abonnés de l’INA seront invités à partager leurs meilleurs souvenirs de festivals sous le hashtag #passionfestival.

>> L’INA ouvre Distances, une plateforme collaborative de soutien aux créateurs de musique expérimentale et accompagne Arnaud Rebotini dans son projet de création musicale spécial confinement « This is a quarantine »
Imaginée dès les premiers jours du confinement, la plateforme Distances, dernière création du Groupe de recherches musicales de l’INA (INA GRM), permet de réinventer les liens au sein de la communauté de la musique expérimentale, notamment pour les artistes dont les concerts ont dû être annulés.
inagrm.blogspot.com/
Tête d’affiche du premier Festival INAsound en avril 2019, Arnaud Rebotini, artiste césarisé, compositeur et producteur protéiforme, compose et produit chaque semaine un titre inspiré de l’actualité et des pratiques émergentes en temps de confinement, dont le clip vidéo est réalisé, à partir d’images d’archives, avec les équipes de l’INA. Rendez-vous tous les vendredis pour découvrir un nouveau clip !
institut.ina.fr/this-is-a-quarantineAvec Blackstrobe, FIP et Premiere Music Group.
 
>> L’INA et la Comédie-Française
Afin de porter la culture vers le plus grand nombre durant cette période de confinement, l’INA s’associe à la Comédie-Française en programmant sur la web TV « La Comédie continue ! » trois pièces de leur catalogue commun : Lorenzaccio mis en scène par Franco Zeffirelli, La Trilogie de la Villégiature mise en scène par Giorgio Strehler et La Vie de Galilée mise en scène par Antoine Vitez.

>> L’INA toujours au service de ses clients et partenaires professionnels
En cette période de crise, l’INA assure la continuité de son service de vente d’archives : fourniture d’images aux rédactions pour les besoins de la couverture de l’actualité Covid-19, notamment à travers sa plateforme INAmédiapro, ou soutien au regain d’intérêt du public pour les rediffusions. Un accord commercial avec l’Equipe TV va ainsi permettre à la chaîne de rediffuser 7 matches de football légendaires et 27 étapes mythiques du Tour de France cycliste.
Début mai, l’INA lancera en outre mediaclip, sa nouvelle plateforme de vente de contenus en ligne aux professionnels des médias et de la création, qui proposera, avec un accès simplifié, un catalogue éditorialisé de vidéos disponibles en « prêt à vendre » et « prêt à diffuser ».
 
 
L’INA décrypte les médias : une exigence et des méthodologies innovantes pour éclairer le débat public

Parce que l’une des missions qu’il tient de la loi est de « contribuer à l’innovation et à la recherche dans le domaine de la production et de la communication audiovisuelle », les équipes des départements Recherche et celles du dépôt légal sont pleinement mobilisées pour analyser, quantifier et qualifier le traitement médiatique de la période inédite que traverse le pays.

>> Le traitement du Covid-19 et de ses conséquences : La Revue des médias, le magazine en ligne de l’INA qui analyse les mutations médiatiques, a publié deux premières études :

>> La place des femmes dans les médias en temps de crise : l’INA, qui a développé depuis plusieurs années une importante activité d’analyse des représentations de genre dans les médias, va contribuer aux travaux de la mission interministérielle qui vient d’être confiée à Céline Calvez, députée des Hauts-de-Seine et membre de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale.
Cette étude vise à éclairer la question de la place des expertes et des femmes journalistes dans les médias en période de crise Covid-19 et à formuler, à l’aune du nécessaire respect de la parité, toutes analyses et propositions pertinentes.
 
L’INA assure la continuité de ses activités de transmission des savoirs

Dès la fermeture de son école INAsup le 16 mars, l’INA a organisé la continuité pédagogique des enseignements et adapté son offre de formation professionnelle
>> Masters, Licences et BTS : les étudiants continuent à suivre leurs cours et à passer leurs évaluations sous forme dématérialisée, conformément aux directives ministérielles, au plus près des programmes prévus. Confinés, mais studieux !
>> Classe Alpha : le recrutement des futurs élèves de la Classe Alpha d’INAsup, cursus d’orientation et de pré-qualification aux métiers de l’audiovisuel et des médias numériques destiné aux 17-25 ans sans conditions de diplôme, que l’INA ouvre à la rentrée 2020, se poursuit grâce à des ateliers à distance organisés avec la Mission Locale des Bords de Marne ainsi que des sessions YouTube live proposées chaque mercredi à 14h30 pour informer les jeunes et leurs familles.
>> Formation professionnelle : le Centre de Formation Professionnelle de l’INA est pleinement mobilisé pour rester à l’écoute des besoins des professionnels. En lien étroit avec les stagiaires et les entreprises clientes, les équipes pédagogiques ont organisé le report de toutes les sessions présentielles prévues durant le confinement, basculé en distanciel celles qui s’y prêtaient et créé plusieurs nouvelles formations entièrement dématérialisées, proposées en libre accès (« Les clés du journalisme vidéo », « Photographier avec un smartphone en temps de confinement »,…)
ina-expert.com/actualites/agenda-des-formations-de-l-ina-pendant-le-confinement
 
L’INA assure et adapte ses missions régaliennes de collecte, de traitement et d’archivage des programmes audiovisuels

>> Le Dépôt légal poursuit sa collecte : plus de 180 chaînes de radios et de télévisions, plus de 15 500 sites web media restent captés indexés et archivés sans interruption, 24h/24, 7 jours/7 tandis que l’archivage numérique pérenne de l’ensemble des collections de l’INA se poursuit.
 
Le Dépôt légal – TV, radio et sites web – capte en outre de nouvelles sources, dont certaines directement nées de la période de confinement : Radio Nova, la chaîne éphémère #ALaMaison, les chaînes YouTube Santé publique France et Ton Prof en Pyjama ainsi que 80 nouveaux hashtags Twitter liés à la crise (#JeNeSuisPasUnVirus, #Coronavirus, #DistanciationSociale, etc.)

>> Les dispositifs de soutien à la recherche sont maintenus
L’Appel à chercheurs de l’INA, destiné chaque année à sélectionner et accompagner 5 doctorants et chercheurs dans la réalisation de projets de recherche en cours, originaux et innovants, portant sur les collections INA ou sur l’analyse et le traitement des images, sons et données associées, a été lancé le 6 avril. Parmi les 17 thématiques proposées pour cette édition 2020-2021 : Virus et viralité en ligne
inatheque.fr/actualites/appels-a-chercheurs/2020-2021.html
Les Prix de l’INAthèque, qui récompensent chaque année des travaux de recherche soutenus dans l’année aux niveaux Master et Doctorat conduits à partir des collections consultables de l’INA ou portant sur l’étude des médias audiovisuels et numériques, ont vu également leur édition 2020 lancée dès le 6 avril dernier.
inatheque.fr/publications-evenements/prix-inatheque.html