30/05/2016

L’Ina et l’ENSEA s’associent pour proposer une nouvelle filière en Ingénierie Audiovisuelle par apprentissage

Ce partenariat allie l’expertise numérique et audiovisuelle de l’Ina, fort de ses 16 diplômes existants, à une formation d’excellence dispensée par l’une des dix meilleures écoles d’ingénieurs françaises spécialisée en électronique. 

La nouvelle filière sera ouverte dès la rentrée 2016 aux élèves du cycle « Ingénieur des Techniques de l’Industrie » (I.T.I.)*. L’objectif est de former des ingénieurs maîtrisant toutes les compétences utiles en électronique et technologie de l’information appliquées aux besoins spécifiques des acteurs de l’audiovisuel et des médias.  

Cette formation préparera, entre autres, aux métiers d’ingénieur TV numérique, chef de projet d’ingénierie audiovisuelle numérique, ou encore concepteur d’équipements audiovisuels – codeurs, multiplexeurs, analyseurs. 

Les cours, répartis sur les 3 années du cursus, seront dispensés à la fois sur les sites de l’Ina et de l’ENSEA afin de faire bénéficier les futurs diplômés des meilleurs équipements disponibles.  

A propos de l’Ina :

Ina SUP, école d’enseignement supérieur de l’Ina, propose des formations du BTS au Master dans les métiers de l’image, du son et du patrimoine audiovisuel et numérique. Chaque année, elle accueille plus de 250 étudiants qui évoluent au cœur de l’Ina, entreprise publique audiovisuelle et numérique. 

A propos de l’ENSEA (Ecole Nationale Supérieure de l’Electronique et de ses Applications) :

L’ENSEA est une grande école d’ingénieurs généraliste publique dont les domaines d’excellence sont l’électronique, l’informatique, les télécommunications et les systèmes embarqués. Sa mission est de former des ingénieurs polyvalents, ouverts sur le monde, experts dans leur domaine, passionnés et conscients des responsabilités environnementales et sociétales. Depuis 1952, elle a formé plus de 7 000 ingénieurs. L’ENSEA héberge également deux laboratoires de recherche de renommée internationale.  

* Diplôme reconnu par le CTI (Commission des Titres d’Ingénieurs)