07/07/17

L’Ina rend hommage à Pierre Henry, l’un des pères fondateurs de la musique concrète

« C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la disparition de Pierre Henry, père de la musique électroacoustique. L’Ina GRM, dont il a été un fidèle compagnon de route, perd un compositeur de génie. J’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances. » Laurent Vallet, Président de l’Ina

Pierre Henry est sans aucun doute la grande figure des musiques concrète et électroacoustique de la fin du XXè et du XXIè siècle !

Compagnon de Pierre Schaeffer dans l’aventure de la musique concrète au début des années 50, il a exploré toutes les possibilités qu’offrait l’invention du son en tant que chemin pour la musique. Du célèbre « Voile d’Orphée » en 1951 à la prochaine œuvre qui sera créé le 9 décembre prochain dans la saison de concerts de Radio France en collaboration avec l’Ina GRM, son chemin est unique et rempli d’approches, concepts et œuvres d’une originalité toujours surprenante. Tailleur de sons, inventeur permanent, il nous lègue des grands moments de la musique de : « La symphonie pour un homme seul » avec Pierre Schaeffer en 1951 aux « Variations pour une porte et un soupir » (1963, pour un ballet de Maurice Béjart), de la « Messe pour le temps présent » avec Michel Colombier (1967, pour Béjart encore) jusqu’à la récente « Continuo ou la vision d’un futur » pour la Philharmonie de Paris, l’œuvre de Pierre Henry explore et se déploie dans la beauté du son et la puissance d’un langage unique. 

« Pierre Henry a toujours été complice de l’Ina GRM. Sa disparition est une grande douleur pour moi et mes collaborateurs qui trouvions en lui la puissance d’une musique offrant un lien vivant avec les moments premiers de la musique concrète. Son « son » nous manquera à tout jamais. Ma pensée va à sa famille et à ses extraordinaires collaborateurs qui ont appuyé et accompagné une œuvre unique. »

Daniel Teruggi, Directeur de l’Ina GRM

Les hommages de l’Ina GRM à Pierre Henry

Daniel Teruggi salue la mémoire de Pierre Henry dans « Réveil Classique » vendredi 7 juillet à 8h10 sur France Musique : http://www.ulinks.fr/12mbe

L’Ina GRM rendra hommage au compositeur le 10 décembre 2017 lors des concerts-anniversaire prévus à la Maison de la Radio. Pour plus d’informations : http://www.ulinks.fr/12mbf

L’hommage d’ina.fr : http://www.ulinks.fr/12mbg

L’Ina GRM et la musique électroacoustique, 60 ans d’histoire

Pionnier des musiques électroacoustiques, à l’origine de la musique électronique, le Groupe de Recherches Musicales de l’Ina (GRM) développe depuis 1958 des activités de création et de recherche dans le domaine du son et des musiques électroacoustiques. Depuis 1975, le GRM est intégré à l’Ina et devient Ina GRM. Il participe à la mission de conservation et de valorisation du patrimoine musical. L’Ina GRM a collaboré avec des compositeurs de grande renommée tels que Bernard ParmegianiPierre HenryIannis XenakisJean-Michel JarreMatmosPan Sonic ou encore Arnaud Rebotini, produit des concerts en France et à l’international et développe des logiciels de création musicale performants tels que  GRM Tools. L’Ina GRM est un laboratoire d’expérimentation sonore unique au monde.

Avec à ce jour 13 éditions du Festival Présences électroniquel’Ina GRM a ouvert l’espace et la technologie spatiale de ses concerts à toutes les modalités musicales basées sur l’invention du son : acousmatique, live electronic, field recording, performances instrumentales, prototypes, improvisations, arts sonores et compositions… Autant de pistes explorées en 100 concerts, par plus de 250 artistes invités, issus de l’électroacoustique ou de la scène électronique actuelle, souhaitant explorer et renouveler leurs inspirations musicales.

www.inagrm.com/