12 mai 2015

L’INA soutient trois projets transmédias pour un montant total de 200 000 euros

A l’issue des auditions du 6 mai dernier, le jury « Ina Transmedia » a retenu trois dossiers de candidatures dans le cadre de l’appel à projets Transmedia lancé le 12 janvier 2015 à l’attention des producteurs. Les lauréats, choisis parmi 65 postulants, bénéficieront d’un soutien financier dans le cadre d’une enveloppe de 200 000 euros et, le cas échéant, de l’apport de ses images et de la mise à disposition de ses moyens techniques.

Les huit membres du jury ont manifesté un grand intérêt pour les 65 dossiers déposés entre le 12 janvier et le 31 mars 2015 à l’occasion de cet appel à projets dédié aux nouvelles écritures interactives.

Les trois projets « The Enemy », « Pigeons & Dragons » et « Beatbox », ont été choisis sur la base de concepts innovants et imaginatifs, au croisement du jeu, de la réalité et de la fiction. Situés à la frontière entre avantgarde audiovisuelle et divertissement, ils ambitionnent des expériences transversales originales, autour de thématiques variées : immersion dans la vie de soldats, animation et musiques urbaines.

Une première phase de sélection a permis de retenir trente-deux dossiers éligibles selon des critères d’appréciation axés sur la créativité et l’innovation de la forme narrative, la dimension technologique ainsi que sur la cohérence éditoriale des dispositifs. Deux nouvelles phases de sélection, respectivement le 21 avril et le 6 mai ont permis de dresser une shortlist de six candidats, puis de trois lauréats.

Auteurs-réalisateurs et concepteurs de programmes interactifs ont exprimé leur talent en soumettant au jury « Ina Transmedia » des projets de webproductions inventifs et novateurs destinés à être hébergés chez des diffuseurs tournés vers la création audiovisuelle contemporaine.

Tous ont imaginé des oeuvres numériques à part entière conçues pour se décliner sur plusieurs médias : application smartphone, site dédié etc.

Les lauréats, par ordre de classement :

1. The Enemy – Karim Ben Khelifa
The Enemy, c’est une rencontre croisée entre deux combattants rivaux d’un même conflit, chacun des soldats livrant ses ressentis sur cette guerre et espoirs quant au futur. Ces soldats, le spectateur les rencontre grâce à un dispositif immersif via masque de réalité virtuelle qui transforme les combattants en hologrammes. Une appli mobile permet de vivre l’expérience installative à la maison. Les soldats apparaitront autour des utilisateurs, en 360°, à travers l’écran. La vidéo de la caméra du téléphone sera utilisée pour placer les personnages in situ, transposant le contenu de l’expérience dans le monde des utilisateurs. Une coproduction Camera Lucida, France TV Nouvelles écritures, Emissive

2. Pigeons et Dragons Udner / Nicolas Gaignard
Trois chevaliers en quête de gloire se font bannir par leur Roi à cause du Twitter de l’époque (pigeon)… Mais ils font tellement n’importe quoi hors du Royaume qu’ils vont finir par entrer dans la légende. Pigeons et Dragons est une série d’animation réalisée en Stop-motion de 30 épisodes de 3 minutes qui sera diffusée par Arte. Dès l’automne 2015, les internautes seront invités à créer sur un site web dédié les méchants que les 3 héros affronteront au cours de leurs aventures. 30 d’entre eux intégreront la série.

Une coproduction Everybody on Deck, La Blogothèque, Arte

3. Beatbox – Florent Maurin / Pascal Tessaud
Beatbox propose de vivre de l’intérieur l’effervescence d’un mouvement artistique en plein essor ; une musique urbaine, mobile par excellence, que l’on pratique dans des « battles » de rue, tout en rendant la pratique du beatbox accessible à tous. Un documentaire diffusé sur France O qui nous plonge au coeur de la planète beatbox sera complété d’une application.
Celle-ci proposera à l’utilisateur de devenir « Beatboxer » en ayant accès à des tutoriaux conçus par les protagonistes du documentaire. Cette rencontre virtuelle interactive invitera l’utilisateur à débloquer de nouveaux sons en gagnant des « battles » grâce à ses compositions. Une production Temps noir

L’Ina produit, édite et valorise ses contenus :
Depuis 40 ans, l’Ina a produit et coproduit 2 300 documentaires, films et entretiens patrimoniaux, explorant des sujets culturels, historiques et sociaux … L’engagement, la curiosité, l’exigence éditoriale et l’enthousiasme de réaliser des oeuvres ambitieuses et originales sont les points communs qui animent l’ensemble des productions et coproductions, représentant chaque année 130 heures de diffusion TV. Producteur pour les principales chaînes françaises et européennes, l’institut développe aujourd’hui sa politique et encourage les nouvelles formes d’écriture, recherche de nouveaux formats, notamment à travers des productions transmedia, aide les jeunes producteurs et réalisateurs et fait émerger de nouveaux talents. L’Ina est aussi un éditeur de contenus multimédias et propose une offre intelligente et intelligible par tous. Présent sur tous les supports, l’Ina répond aux usages des publics les plus variés.