26/09/2018

L’INA dévoile les résultats de son deuxième appel à chercheurs

L’Institut national de l’audiovisuel (INA) annonce l’attribution de son statut de « chercheur associé » à trois lauréats et accorde à deux chercheuses des bourses d’un montant de 5 000 €.
 
Afin d’encourager la recherche et le développement de travaux scientifiques menés à partir de ses collections et des outils d’analyse qu’il développe, l’INA a lancé en mai dernier son deuxième appel à chercheurs. Ce dispositif a pour ambition d’accompagner des doctorants et des chercheurs dans la réalisation de projets originaux et innovants portant sur ses collections, ou mobilisant les outils développés par le Département Recherche et Innovation numérique de l’INA.
 
Le jury a attribué le statut de chercheur associé à l’INA à trois lauréats, qui  bénéficieront d’un accueil  « en résidence » à l’INA et d’un soutien à la valorisation de ses travaux de recherche :

  • Annabelle Allouch, maitre de conférences à l’Université de Picardie-Jules Verne (CURAPP-ESS) pour son projet de recherche en sociologie « Produire un espace académique alternatif. Les séminaires du Collège international philosophique (1983-1993) », sous la direction de Bertrand Geay (Université de Picardie-Jules Verne)
  • Arnaud Esquerré, chargé de recherche au CNRS (IRIS, EHESS) pour son projet de recherche en sociologie « La mise en catégories des images d’évènements », sous la direction de Luc Boltanski (EHESS).
  • Sophie Gebeil, maître de conférence à Aix-Marseille Université (TELEMMe) pour son projet de recherche en histoire « Ecrans en lutte. Mémoires des mouvements sociaux sur les WebTV françaises depuis la fin des années 1990 », sous la direction de Maryline Crivello (Aix-Marseille Université).

    Nouveauté 2018 : l’INA attribue la bourse de recherche « Louise Merzeau » pour accompagner un projet de recherche particulièrement pionnier dans le domaine des Humanités Numériques et/ou portant sur les collections du dépôt légal du web.

    Cette bourse a été attribué à Ysé Vauchez, doctorante à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, pour son projet de recherche en sciences politiques « Réception des fake news et vote anti-système : une perspective comparative (France, Italie, USA) sur les ressorts sociaux des croyances collectives », sous la direction de Nicolas Hubé (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

  • Une bourse de recherche INA pour l’année 2018-2019 a été attribuée à Myrna Insua, doctorante à l’Université Paris-Est-Créteil, pour son projet de recherche en langues et littératures étrangères et histoire « Mémoires Subverties, Mémoires Subversives. Le statut de la parole du survivant dans la construction de la mémoire de la violence politique et le terrorisme d’Etat en Argentine », sous la direction de Graciela Villanueva (Université Paris-Est-Créteil) et la codirection de Guillermo Mira Delli-Zotti (Université de Salamanque).

 
Les travaux des lauréats débuteront le 1er octobre 2018.
En savoir plus : http://www.inatheque.fr/actualites/2018/mai_2018/appel-chercheur-2018-2019.html