Rétrospective Marie France Pisier, sur madelen. 

Actrice singulière et inventive de la Nouvelle Vague, romancière et cinéaste l’actrice nous quittait il y a dix ans.

 « Tout autour d’elle est en train de se fissurer (…) Le monde autour d’elle est en train de chanceler et elle a envie de s’agripper à tout ce qui passe comme ça pour en jouir encore plus. » Ces mots sont prononcés par Marie-France Pisier dans l’émission Apostrophes de Bernard Pivot en 1984 à l’occasion de la sortie de son roman, Le Bal du gouverneur, qui retrace son enfance à Nouméa. Ils résonnent étrangement dix ans après sa disparition, le 24 avril 2011 tant la famille, les non-dits et les apparences ont modelé la carrière de cette actrice très engagée, découverte par François Truffaut.
 
Sur madelen, vous redécouvrez ses premiers rôles à la télévision dans La Mort d’un champion (1972) d’Abder Isker où elle résume son rôle comme celui « d’une jeune femme entraînée malgré elle, par l’amour d’un homme et certaines difficultés matérielles » et la série Pot Bouille (six épisodes), une adaptation de l’oeuvre d’Emile Zola signée Yves-André Hubert.

L’actrice brune aux yeux violets se dévoile dans l’émission Côté Jardin de 1979, et dans le très beau Petit cinéma de Georges de Caunes de 1970 où Marie-France Pisier interprète plusieurs saynètes d’esprit et d’humour. Elle répond avec un naturel déconcertant aux questions d’Anne Andreu et démonte le stéréotype de la jeune et jolie comédienne. Sa défense précoce du féminisme et sa guerre contre « la misogynie » font écho aux problématiques d’aujourd’hui : « La misogynie est très très inquiétante, et à mon avis très très dangereuse, parce que la plupart du temps, elle prend le visage du paternalisme. »
 
Pour visionner cliquer sur les titres suivants :

A propos de madelen :
Madelen, c’est l’offre de streaming illimité de l’INA. Avec madelen, l’INA vous fait découvrir des contenus patrimoniaux inédits et exclusifs selon les standards actuels de la SVOD.
13.000 programmes inédits et éditorialisés
Fictions, séries, documentaires, concerts, spectacles, débats, séries radio
2,99 euros par mois